Le constructeur sud-coréen vient d’opérer une importante restructuration interne. Désormais, sa branche smartphone est dirigée par une nouvelle tête. Celui-ci est d’ailleurs le plus jeune patron de l’entreprise.

Apparemment, pour cette nouvelle décennie qui vient de commencer, l’heure au nouveau départ chez Samsung. Après avoir décidé d’appeler ses prochains fleurons S20 au lieu de S11, la marque vient d’opérer un nouveau changement majeur. D’après Bloomberg, l’entreprise vient de confier la tête de sa division smartphone à Tae-moon Roh. Ce dernier succède à Dong-Jin Koh (DJ Koh) qui continuera à diriger la division informatique et communications de géant sud-coréen.

Âgé de 51 ans, Tae-moon Roh a rejoint Samsung en 1997. Il est le troisième patron de la division smartphone du constructeur de ces douze dernières années. En interne, il est perçu comme un comme « un ingénieur de génie » et « méticuleux en matière de fonctionnalités de smartphones ». D’ailleurs, jusque-là il était chargé du développement des téléphones de la gamme Galaxy.

Du sang neuf pour reconquérir le marché

Même si Samsung reste le plus gros vendeur de smartphones au monde, ces dernières années, il fait face à une concurrence accrue. En effet sous Dj Koh, le constructeur s’est rapidement arraché les parts de marché sur l’entrée et le milieu de gamme par des fabricants chinois comme Xiaomi, Huawei, Oppo… Plus encore, l’entreprise doit faire face à la montée en puissance de Huawei, que rien ne semble arrêter. Ce dernier privé de licence Android à cause du conflit qui l’oppose à l’administration Trump, est parvenu à gagner 18 % de part de marché au troisième trimestre derrière Samsung qui est en tête avec 21 %.

Pour le nouveau chef, la tâche ne s’annonce pas facile. Non seulement il devra trouver la formule qu’il faut pour rendre les téléphones de Samsung compétitifs sur l’entrée et le milieu de gamme, mais aussi, faire preuve d’ingéniosité afin que le constructeur puisse converser son avance sur ses concurrents. Pour se faire, il devra mettre tout en œuvre afin que le constructeur puisse regagner du terrain dans les pays comme la Chine (dominé par Huawei) et l’Inde.

Ce qui est sûr, c’est que l’ère Koh s’est achevée et celui de Roh a débuté ce lundi. Le premier grand événement qu’il devra organiser est sans nul doute la présentation le 11 février prochain des Galaxy S20 et si possible le nouveau téléphone pliable de la marque.

Source : Bloomberg

Samsung organisera début février un événement pour dévoiler ses nouveaux Galaxy S. Mais, le S20+ n’a pas eu la patience d’attendre jusqu’à ce jour pour montrer son visage. Les photos volées du téléphone sont disponibles sur la toile.

Depuis plusieurs mois, les prochains smartphones de la gamme Galaxy S de Samsung font l’objet de fuites incessantes. Cependant même si les fuites sont nombreuses, jusque-là pour nourrir notre imagination, nous n’avions eu droit qu’à des rendus réalisés par des leakers comme OnLeaks. Mais aujourd’hui le temps, des rendus semblent être révolus, car le site xda-developers vient de partager les premières images du Galaxy S20+. Ces images que vous pouvez voir ci-dessous lui auraient été envoyées par une source qui a préféré garder l’anonymat.

Des photos qui viennent lever le doute sur le design et les modèles du S20

Même s’il est permis de douter de la crédibilité de ces images, ils ont au moins le mérite de confirmer plusieurs points de design qu’on a aperçu grâce aux fuites successives. Sur les deux images qui présentent le téléphone de face, on retrouve un écran bord à bord incurvé avec un poinçon en haut comme sur le Note 10. Au dos, on compte quatre capteurs photo, une LED et un petit trou dont on ne saurait expliquer le rôle pour le moment. L’ensemble est disposé en rectangle comme l’ont prédit les fuites.

s20 5g name
© xda-developers

L’autre point important qu’il ne faut pas ignorer, c’est le modèle du téléphone auquel on a affaire. Selon les précédentes fuites, cette année Samsung a décidé de décliner ces nouveaux fleurons en cinq variantes dont : le S20 et S20+ qui auront droit à une version 4G et une autre 5G, et le S20 Ultra qui sera disponible uniquement en variante 5G. Ce dernier serait également le seul à bénéficier du capteur photo dorsal de 108 Mpx. Si tout ça n’était que des rumeurs jusque-là, on vient d’avoir la preuve qu’un S20+ 5G pourrait bien exister.

Pour le moment, il n’est pas moins sûr que les photos des autres modèles ne vont pas tarder à faire aussi leur apparition sur internet. D’ailleurs, Samsung devrait procéder à la présentation officielle des téléphones le 11 février prochain. Et, si une chose est de coutume à l’approche de ces genres d’événements, c’est que les fuites ont tendance à prendre de l’ampleur.

Source : xda-developers

Alors qu’on parlait de Galaxy S11 jusqu’à ce jour pour désigner le futur téléphone de la gamme S de Samsung, de nouvelles rumeurs sur internet semblent suggérer le contraire. Serait-ce une bonne idée si l’entreprise allait en ce sens ?

Comme chaque début d’année, Samsung va présenter en février prochain les nouveaux téléphones de la gamme Galaxy S. même si jusque-là le constructeur n’a rien annoncé d’officiel par rapport à ses futurs flagships, les rumeurs elles ne cessent de se multiplier autour d’eux. La dernière en date, concerne le nom que Samsung aurait choisi d’attribuer à ceux-ci.

Après le Galaxy S10 qui a marqué les dix ans de la gamme Galaxy S, il est normal pour nous autres consommateurs de nous attendre à un Galaxy S11. Mais, il se peut que Samsung ait l’intention de faire les choses autrement. En effet, selon des tweets des leakers Ice Universe et @MMDDJ, la marque sud-coréenne aurait décidé de commercialiser les téléphones sous l’appellation « Galaxy S20 » et faire l’impasse sur le S11. Enfonçant un peu plus le clou, Ice Universe estime que le choix serait en relation avec 2020 et que le 20 serait considéré comme « un nouveau départ ».

Une stratégie marketing pas nouvelle, mais sensée.

Quand bien même le choix de passer directement à un S20 peut sembler bizarre, Samsung n’est pas le premier constructeur de smartphones à avoir fait un tel saut. L’année passée, Huawei avait également adopté la même stratégie en passant directement du P10 au P20. Cependant, ce choix n’est certainement pas motivé par une soudaine envie de prendre exemple sur son concurrent chinois. L’une des raisons possibles, c’est que cela permet à Samsung d’éviter des appellations compliquées comme S13, S17… qui peuvent paraître peu attractives pour des produits haut de gamme qui doivent normalement avoir des noms qui font sensation.

Outre cet aspect, il y a le fait qu’Ice Universe ait mentionné que le S20 serait un « nouveau départ » pour la gamme Galaxy S. Si vous vous souvenez bien, il n’y a pas longtemps, Evan Blass (un autre leaker très célèbre) rapportait, qu’il y avait des bruits de coulisses selon lesquels Samsung serait en train de penser à fusionner la gamme Galaxy Note et S pour en créer une nouvelle nommée « Galaxy One ». Mais apparemment, au lieu d’une nouvelle gamme, l’entreprise préfère prendre ce « nouveau départ » en faisant saut en avant de 10 dans la numérotation de ses téléphones.

Bien attendu, pour le moment tout ça reste des rumeurs sans aucune confirmation officielle. Mais ce faisant, l’entreprise investira moins en publicité, car l’un des inconvénients majeurs avec le nom Galaxy One, c’est qu’il sera totalement nouveau et il faudra le faire connaitre au public. Le S20 restant un Galaxy S, Samsung pourra commercialiser ses nouveaux téléphones tout en leur faisant profiter de la notoriété acquise par la gamme durant ses dix précédentes années.

Source : Ice Universe et @MMDDJ

Sur son prochain téléphone pliable, Samsung aurait en tête d’utiliser un écran en verre. La rumeur provient d’un leaker très fiable quant à ces types d’informations.

Il n’est plus un secret pour personne que Samsung prépare déjà un Galaxy Fold 2. Ce dernier devrait s’inspirer du RAZR de Motorola et s’ouvrir verticalement comme un téléphone à clapet. Récemment, nous avons eu droit à ce qui semblait être les premières photos de prise en main du téléphone qui ressemble beaucoup au Note10. Mais pour le moment, oublions les photos et intéressons-nous à l’écran, car il y a une rumeur qui circule sur sa conception.

En effet, selon un tweet du leaker Ice Universe faisant référence à l’une des images de la précédente fuite, Samsung aurait utilisé sur son Galaxy Fold 2 « un écran en verre ultra-fin ». Cet écran serait l’idéal pour les téléphones pliables, car elle permettrait d’avoir des écrans plus plats avec moins de risques de pliures.

Un écran en verre sur un téléphone pliable serait une vraie avancée. Actuellement, tous les téléphones pliables sur marché utilisent un écran en polymères plastiques. Ce dernier a tendance à s’enfler ou à montrer des signes de pliures avec le temps sur la ligne où se situe la charnière qui permet à l’écran de s’ouvrir et de se refermer sur elle-même.

Un défi technologique à la hauteur de Samsung

À l’état actuel des technologies d’affichage, il n’est pas impossible que Samsung puisse réaliser une telle prouesse. Le constructeur avait déposé en Europe depuis un certain moment, un brevet portant sur une technologie nommée « Samsung Ultra Thin Glass ». Outre cet aspect, il ne faut pas oublier que Samsung adore prendre des risques quand il s’agit d’innover. 2019 n’aurait pas été l’année des téléphones pliables si la marque n’avait pas décidé de prendre le risque d’ouvrir la marche. Donc, s’il décide de faire des téléphones pliables à écran en verre en 2020, cela peut bien devenir une réalité.

Cependant, il est vrai que tout ça fait rêver mais pour le moment, il ne faut pas oublier que l’information ne provient pas d’une source officielle. Le téléphone étant attendu au début de l’année prochaine, on a encore plusieurs semaines devant nous pour en avoir le cœur net.

Source : Ice Universe

Des images du futur téléphone pliable de Samsung sont apparues sur le réseau social chinois sina weibo. Leur ressemblance avec le concept partagé par la marque récemment est indéniable.

Apparemment, le prochain téléphone pliable de Samsung n’est plus trop loin. Après avoir ouvert la voie pour ce type de téléphone avec son Galaxy Fold, le constructeur coréen avait manifesté fin octobre l’envie de concevoir un téléphone pliable à clapet proche du RAZR de Motorola. Si à l’époque cela n’était qu’une simple idée, il se peut que l’idée ait déjà pris forme, car les images du téléphone viennent d’atterrir sur Sina Weibo.

galaxy fold 2
© Wang Ben Hong

D’après les images partagées par l’utilisateur, le design du Galaxy Fold 2 est fortement inspiré des Note 10. De façade, on a droit à une dalle poinçonnée pour loger le capteur frontal en haut au milieu de l’écran. Parlant de l’écran, celui-ci est cerclé par une énorme bordure qui donne l’impression que le téléphone est dans une coque.

Au dos de l’appareil, on retrouve un ensemble de deux capteurs photo positionné horizontalement avec à ses côtés un flash LED et un petit écran secondaire. Ce dernier plus petit que celui du RAZR de Motorola se contente d’afficher l’heure, le niveau de batterie et le nombre de messages reçus. Selon les rumeurs, Samsung devrait utiliser son capteur photo de 108 Mpx sur le Galaxy Fold 2 ainsi que sur les Galaxy S11.

Une charnière bien visible sur le dos du téléphone, permets de l’ouvrir et de le fermer comme un téléphone à clapet. Samsung semble avoir bien maîtrisé le mécanisme, car il n’y a aucune pliure sur l’écran comme les premiers Galaxy Fold.

Pour le moment, il serait imprudent d’en dire plus, car rien ne prouve que ces images soient authentiques. Le téléphone devant sortir dans la même période que les Galaxy S11 selon Bloomberg, il est certain que nous allons avoir droit à une nuée de photos du téléphone et plus de détails l’année prochaine.

Source : sina weibo

Samsung continue la reconquête du marché des smartphones d’entrée de gamme laissé pendant plusieurs années aux constructeurs chinois. Le Galaxy A01 est son dernier effort en ce sens.

Le Galaxy A01 n’a pas eu droit à un lancement en grande pompe comme ses aînés. En lieu et place, il a eu droit à une page de présentation sommaire sur le site du constructeur où, des informations comme le prix ou la date de mise en vente sont encore absents.

Avant de vous intéresser à son design, oubliez les téléphones à écran bord à bord. À l’avant, l’A01 a droit à un écran LCD Infinity-V de 5,7 pouces affichant une définition maximale de 720p. L’écran est un peu arrondi sur les bords et loge un capteur selfie dans son encoche en forme de V. La dalle ne couvrant pas tout la face avant, le téléphone a un énorme menton inférieur qui rappelle un peu les Pixels 3 de Google.

Galaxy A01 face et dos.
© Samsung

La photo sur le Galaxy A01 est confiée à trois capteurs photo. À l’avant, on a droit à un capteur de 5 Mpx ouvrant à f/2,0 tandis qu’à l’arrière, on a un capteur principal de 13 Mpx ouvrant à f/2,2 et un capteur secondaire de 2 Mpx ouvrant f/2,4.

La RAM et le stockage interne ne font pas du tout rêver

Pour fonctionner, le téléphone compte sur un SoC à 8 cœurs, dont 4, cadencé à 1,95 GHz et les 4 restant à 1,45 GHz. Même si l’on ne connaît pas le nom de la puce, on sait qu’il est couplé avec 2 Go RAM et un maigre stockage interne de 16 Go pouvant être étendu jusqu’à 512 Go grâce à une carte SD. L’alimentation est confiée à une batterie de 3000 MAh dont on ignore encore tout de la vitesse de charge et du type de chargeur.

Pour le moment, il n’y a aucune information quant à la version d’Android qu’il devrait embarquer. Mais, en nous basant sur son petit stockage interne et la RAM, il est plausible que la marque sud coréenne porte son choix sur une version d’Android Go. Du reste, le téléphone propose deux emplacements pour nano SIM, un port jack 3,5 mm pour écouter la radio.

L’A01 sera mise en vente à une date indéterminée en trois coloris : le vert, le bleu et le rouge. Le prix n’est pas encore connu, mais il est peu probable que Samsung demande plus de 200 € pour une telle configuration.

Source : Samsung

Oppo a présenté un nouveau concept de téléphone avec caméra selfie sous l’écran. Contrairement à la version précédente, la qualité des photos semble meilleure.

En voulant concevoir des téléphones aux écrans bord à bord, les constructeurs sont passés à l’encoche pour héberger les capteurs photo frontaux. Mais rapidement, l’encoche est passée de mode et ils ont commencé à réfléchir à comment faire disparaître celui-ci. Nous avons eu droit à pas mal de solutions astucieuses comme : les caméras pop-up, les appareils photo rotatifs… mais, la solution présentée aujourd’hui par Oppo pourrait être la meilleure.

Lors de son INNO DAY de cette année, la marque chinoise a dévoilé un nouveau prototype de smartphone avec capteur photo sous l’écran. Alors que le prototype du début d’année n’était pas vraiment convaincant, celui-ci est totalement acceptable. Le capteur placé sous l’écran n’est visible que lors qu’on regarde le téléphone de trop près ou quand on le regarde sous un certain angle. Pour aboutir à ce résultat, la partie supérieure de l’écran est conçue avec du verre assez transparent permettant à la lumière d’atteindre le capteur photo.

Le prototype de téléphone d'Oppo avec capteur selfie sous l'écran

Qu’en est-il de la qualité des photos ou des vidéos ?

Le capteur étant sous l’écran, les photos ne sont pas aussi claires que celles prises avec les capteurs normaux, mais la qualité n’est pas du tout mauvaise. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo du youtubeur Joshua Vergara ci-dessous, on a juste l’impression qu’il y a une petite surcouche de floue sur les images. Une IA bien rodée comme celui des Pixels de Google, pourrait facilement aider Oppo à venir à bout de ce problème.

Pour le moment, on ne sait pas quand la firme chinoise va commencer à utiliser cette technique sur ses téléphones. On peut être tenté de croire que les Oppo Reno3 pourraient en bénéficier à cause de la photo énigmatique partagée par le vice-président de la marque il y a peu, mais cela reste très improbable. Laissons 2020 venir pour voir ce qu’il en sera.

Source : YouTube

La photographie sera certainement le fer de lance des prochains S11 de Samsung, car ils pourraient avoir droit à un énorme appareil photo de plus de 100 Mpx. Voici tout ce qu’on a appris de nouveau.

La gamme S11 de Samsung a encore des jours devant elle avant d’être officialisée. Cependant grâce à de petites fuites, de temps en temps on en apprend un peu plus sur leurs design et surtout sur leurs caractéristiques. Par le biais des rendues de Onleaks par exemple, on avait eu la chance d’apercevoir le téléphone de face comme de dos et, ce dos avait le plus retenu notre attention à cause de son immense emplacement pour les caméras photos dorsales.

Le bal des mégapixels

Aujourd’hui, grâce à des confidences faites à Bloomberg, on apprend que Samsung pourrait intégrer dans cet emplacement un capteur photo principal de 108 Mpx et trois autres capteurs, dont un zoom optique x5 et un capteur ultra grand-angle. La gamme S11 devrait de même profiter du capteur time-to-light des Galaxy Note 10+ qui permet de mesurer la profondeur de champ lors des prises de photos pour améliorer surtout les rendus des portraits.

Si le capteur de 108 Mpx vous semble très familier, c’est parce qu’il a été développé par Samsung en collaboration avec Xiaomi et il équipe déjà le Mi Note 10 de ce dernier. Le Mi Mix Alpha devrait aussi bénéficier du même capteur. D’ailleurs, toujours selon Bloomberg, le prochain Galaxy Fold 2 de Samsung serait également équipé d’un capteur identique ainsi que du zoom x5.

Les Pixel 3 de Google nous ont appris que beaucoup de mégapixels ne sont pas essentiels pour rendre un téléphone très bon en photo. Néanmoins, Samsung étant l’un des constructeurs qui maîtrisent le mieux la photo sur smartphone, il est sûr que la montée en puissance du capteur photo principal des S11 fera d’eux de très bons photophones. Pour rappel, depuis les S7 de 2016 le capteur photo principal des Galaxy S a toujours eu droit à 12 Mpx.

Source : Bloomberg

D’après des analystes, Apple pourrait commencer à lancer de nouveaux iPhones tous les six mois. Mais, les bouleversements devraient démarrer dès 2020 avant de s’accentuer en 2021.

Actuellement cantonné à un rythme de sortie d’un nouveau téléphone par an, Apple pourrait s’inspirer de ses concurrents dans un futur proche. Selon des prédictions des analystes de J.P. Morgan basées sur des vérifications de la chaîne d’approvisionnement de la marque, on pourrait avoir droit à deux lancements d’iPhone à partir de 2021.

« Sur la base de nos vérifications de la chaîne d’approvisionnement, nous nous attendons à un changement stratégique dans la cadence de lancement avec la sortie de deux nouveaux modèles d’iPhone au premier semestre 21, suivie de deux autres au deuxième semestre 21, ce qui permettra d’atténuer la saisonnalité autour du lancement », a écrit Samik Chatterjee, analyste chez J.P. Morgan.

Cela pourrait permettre à l’entreprise de grappiller plus de parts de marché sachant que ses concurrents comme Samsung ou les constructeurs chinois sortent des téléphones toute l’année.

Quatre iPhones plus grands avec la 5G dès 2020

Outre la multiplication du nombre de sorties par an, les analyses prédisent qu’en 2020, Apple dévoilera 4 modèles d’iPhones. Ceux-ci, seront tous équipés de dalles OLED et seront également compatibles 5G. Quant à la taille des dalles, on aura un téléphone avec une dalle de 5,4 pouces, deux de 6,1 pouces et un de 6,1 pouces.

Pour distinguer les modèles haut de gamme de ceux moins chers, les analystes s’attendent « à ce que les deux modèles haut de gamme (l’un 6.1″, l’autre 6.7″) incluent le support mmWave, la triple caméra et la détection 3D face au monde, tandis que les modèles bas de gamme (un 6.1″, un 5.4″) incluront uniquement le support des caméras sub-6 GHz et doubles (sans détection 3D face au monde) ».

Cependant, connaissant Apple ces prévisions pour 2020 nous laissent un peu dubitatifs. Surtout en ce qui concerne l’intégration de puces 5G sur tous les modèles. L’entreprise devant passer à deux sorties de téléphones en 2021 pourrait choisir de priver certains modèles de la 5G et prétendre avoir fait ce choix parce que le réseau n’est pas encore bien déployé ou carrément, utiliser les 5G comme un argument de vente pour ses modèles haut de gamme.

Source : CNBC

Oppo tease sur twitter un nouveau Reno qui devrait avoir une version Pro 5G. Ce modèle serait également très fin.

Vous pouvez déjà commencer à oublier l’Oppo Reno 2, Oppo planche déjà sur un Reno 3 et celui a également une version « Pro » compatible 5G. Mais, les smartphones 5G n’étant plus une nouveauté en soi, Oppo semble avoir trouvé une façon propre à lui pour distinguer son téléphone des autres. Selon un tweet partagé par Brian Shen, vice-président et directeur markéting de la marque, l’Oppo Reno3 Pro 5G « sera doté d’un corps en verre d’une épaisseur de seulement 7,7 mm (à l’exclusion de l’appareil photo), qui pourrait bien être le téléphone 5G bimode le plus fin de son segment de prix».

La finesse a-t-elle signé la mort de l’appareil photo pop-up ?

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, le téléphone est très fin avec un écran légèrement incurvé sur les bords. Sur ce qu’on peut apercevoir sur la partie supérieure visible, il n’y a pas, comme sur le Reno2, d’appareil photo frontal. Cependant, sachant que le Reno2 fait 9,2 mm et celui-ci 7,7 mm, il est opportun de se demander si Oppo a réussi à intégrer un mécanisme d’appareil photo frontal rétractable dans un corps si fin ou s’ils n’ont pas carrément abandonné l’appareil photo rétractable pour adopter un écran poinçonné comme sur les S10 de Samsung. Ce qui est bizarre, c’est que la photo a été astucieusement rogner dans le coin supérieur gauche nous mettant dans l’impossibilité de confirmer avec certitude qu’il n’y a pas un petit trou dans la zone.

Pour le moment, il est impossible d’en dire plus sans avoir assez d’information sur le téléphone, mais il est probable que le téléphone soit un appareil haut de gamme à cause de l’utilisation du qualificatif « Pro » et surtout à cause de la 5G. En fait, son nom laisse penser qu’il y aurait également un autre modèle qui serait juste un « Reno3 standard» . Nous allons prendre notre mal en patience pour le moment et espérer que Brian Shen va revenir bientôt avec plus de photos.

Source : Brian Shen