Les Game Awards de cette année ont été truffée de très belles annonces de jeux. Mais, celle à laquelle on s’attendait le moins, c’est bien sûr Fast and Furious crossroads qui a eu droit à une première bande-annonce.

Fast and Furious, est assurément l’une des sagas les plus lucratives et populaires du cinéma. Actuellement, son prochain volet est en préparation et devrait sortir le 20 mai 2020. Quoi de mieux pour célébrer cela qu’un jeu qui va avec ?

En effet, Vin Diesel et Michelle Rodriguez ont profité des Game Awards 2019 pour annoncer « Fast and Furious Crossroads ». Ce jeu tiré de l’univers Fast and Furious devrait sortir aussi en mai 2020 sur PS4, Xbox One et PC via Steam. Développé par Slightly Mad Studios qui a récemment été racheté par Codemasters, il sera publié par Bandai Namco.

Pour le moment, on en sait peu sur l’histoire que le jeu va raconter et sur le gameplay. Mais, d’après le communiqué de presse de Bandai Namco, « Les joueurs voyageront des rues de lieux exotiques au monde obscur de l’espionnage international, réalisant des braquages à grande vitesse et des cascades alors qu’ils se battent pour vaincre une nouvelle menace ».

Au casting, on retrouve bien sûr les acteurs de Fast and Furious Vin Diesel, Michelle Rodriguez et Tyrese Gybson. Ils feront équipe avec de nouveaux visages comme Asia Kate Dillon de Billions et Sonequa Martin-Green de Star Trek : Discovery.

En attendant la sortie officielle en mai 2020, vous pouvez regarder ci-dessous la première bande-annonce. Comme les films Fast and Furious, elle est aussi riche en voitures qu’en explosions. Cependant, le jeu étant toujours en développement, l’apparence des personnages est encore un peu moins aboutie.

Source : Bandai Namco

Series X sera le nom de la prochaine console de Microsoft. Son design est pour le moins surprenant, mais elle fait le plein de technologie devant lui permettre de fournir une meilleure expérience de jeu jamais vue sur Xbox.

Microsoft est restée pour le moins très silencieuse ces derniers mois sur sa future console. Mais, hier pendant les Game Awards 2019, les gamers ont eu droit à ce qu’on peut appeler sans trop exagérer une « méga surprise ». Phil Spencer le chef de la branche Xbox de Microsoft a révélé sur scène le nom et un premier aperçu de la prochaine console. Alors qu’on le connaissait jusque-là sous son nom de code Project Scarlett, il faudra désormais s’habituer à l’appeler « Xbox Series X ».

Le design au service de la puissance

La Xbox Series X ne ressemble à aucune autre de ses prédécesseurs. Sa forme rectangulaire lui donne les airs d’une tour de PC avec de petites fentes d’aération sur sa partie supérieure. D’après Phil Spencer, ce design « permet d’offrir quatre fois la puissance de traitement de la Xbox One X de la manière la plus silencieuse et la plus efficace possible, ce qui est d’une importance capitale pour offrir un gameplay vraiment immersif ». Même si dans la petite vidéo de présentation on ne la voit qu’en position verticale, la console peut tenir de façon horizontale.

Microsoft promet que la console pourra gérer facilement la 4K à 60FPS et si possible atteindre les 120FPS. Mais la 8K ayant déjà pointé le bout de son nez cette année, la console est de même équipée pour y répondre de manière satisfaisante. Profitant d’un tout nouveau processeur, elle pourra aussi gérer du ray tracing matériel accéléré.

Deux nouvelles technologies ont été également incorporées à la future console pour rendre l’expérience de jeu très agréable. Nous avons le VRR (Variable Refresh Rate) qui permet d’éviter les images saccadées et le VRS (Variable Rate Shading) qui exploite le nouveau GPU et le SSD de la Xbox Series X pour éliminer virtuellement le temps de chargement des jeux.

Une nouvelle manette, de la rétrocompatibilité et un premier jeu Xbox Series X

Cette prochaine génération de Xbox sera commercialisée avec une nouvelle manette sans fil au design un peu remanié pour la rendre confortable pour plus de joueurs. Elle dispose d’un tout nouveau bouton de partage pour faciliter la prise et le partage de captures d’écran ainsi qu’une nouvelle croix directionnelle inspirée de la manette sans fil Xbox Elite Series 2. La manette est compatible avec les anciennes versions de Xbox et les PC tournant sous Windows 10.

Les nouvelles consoles apportent souvent des problèmes de comptabilité, mais cette fois, Microsoft semble s’être mieux préparée à la question. En effet, la Xbox Series X sera capable de jouer même les jeux de la première génération de Xbox. Tous les accessoires Xobx One ainsi que les services Xbox Game Pass devraient y fonctionner.

Les consoles étant faites pour les jeux, l’entreprise a également présenté le premier jeu Xbox Series X : « Senua’s Saga: Hellblade II ». Celui-ci est une suite de Hellblade : Senua’s Sacrifice dévéloppé par Ninja Theory. D’ailleurs, la bande-annonce (ci-dessous) utilisée pour présenter le jeu aurait été capturée en utilisant le moteur de la console.

Pour le moment, Microsoft est légèrement avare sur détails techniques. La console étant annoncée pour sortie vers la fin d’année 2020, on peut espérer en savoir un peu plus dans cet intervalle.

Source : Microsoft

De Untitled Goose Game à la DLC de Kingdom III, nous avons eu d’énormes surprises comme Resident Evil 3 de capcom qui sort bientôt.

Dans quelques jours, 2019 va remballer son décor et laisser la scène à 2020 pour de nouvelles aventures. Pour nous offrir une petite idée de ce qu’il nous réserve pour 2020, Sony a diffusé aujourd’hui un nouveau State of Play de près de 28 minutes. Comme le dernier du 24 septembre passé, nous avons eu droit à de très belles surprises même si l’entreprise nippone n’a donné aucun indice sur sa prochaine console.

Finir 2019 en semant un peu la pagaille

D’entrée, nous avons eu droit à la bande-annonce d’Untitled Goose Game qui doit débarquer sur PS4 dès le 17 décembre prochain. Sorti depuis le 20 septembre passé sur PC et Mac, le jeu du studio House House met le joueur dans la peau d’une oie fauteuse de troubles qui saccage tout sur son passage pour énerver les humains.

Les battle royales ayant le vent en poupe, nous avons ensuite eu droit à Spellbreak du Studio Proletariat. Comme son nom le laisse entendre, le jeu qui va débarquer en 2020 implique beaucoup d’affrontement avec plein de magie et de sortilèges.

Pour vous permettre de l’inviter pour une partie de jeu durant la Saint-Valentin de l’année prochaine, Sony a également annoncé la sortie de Dreams pour le 14 février 2020. Le jeu du studio Media Molecule va vous faire rêver et créer, mais nous, on continue avec Superliminal, un jeu de réflexion à la première personne où les perspectives vous seront d’une grande aide. Il sort l’année prochaine à une date encore inconnue.

Sony n’a pas oublié les amoureux de la VR. En début d’année prochaine, ils auront droit à Paper Beast en exclusivité sur Playstation VR. Le jeu du studio Paper Reef envoie le joueur explorer un monde aussi vivant qu’extraordinaire où il pourra interagir avec des créatures bizarres en papier.

Même si 2019 est presque à sa fin cela n’empêche pas de continuer à profiter du meilleur de l’année en 2020. Sony a profité du State of Play pour annoncer la DLC de Kingdom III nommée Re Mind. La DLC sera disponible dès le 23 janvier à venir et introduira plusieurs nouveaux personnages ainsi que des combats dans le jeu de Square Enix (Final Fantasy). Tout juste après lui, on au droit à un aperçu du jeu de tir, Predator Hunting Grounds qui sort le 24 avril prochain.

Un peu de gameplay avec Babylon’s Fall

Babylon’s Fall qui a été teasé à l’E3 de 2018, s’est légèrement plus révélé durant ce State of play dans un gameplay de près de 2 minutes. Le jeu issu d’une collaboration entre Square Enix et PlatinumGames, livrera un peu plus ses secrets l’été prochain. Pour ce qu’on a pu voir, le protagoniste peut affronter plusieurs ennemies à la fois tout en étant en l’air. Face à un Boss, il a aussi usé de magie pour s’emparer du sabre de celui-ci avant de le smasher avec.

Resident Evil 3

Vous avez bien lu, Resident Evil va encore avoir droit à un remake et nous avons pu voir les premières images. Ce nouveau volet tourne sous le moteur RE de Capcom qui propulse également Resident Evil 7 : Biohazard, RE2 et Devil May Cry 5engine. Il met le joueur dans la peau de Jill Valentine qui doit tout faire pour quitter Raccoon city où les morts vivants deviennent de plus en plus nombreux. L’impitoyable Nemesis pourrait aussi faire une apparition dans ce nouvel opus. Le jeu sort le 3 avril prochain et comprend de même Resident Evil : Resistance. Les précommandes sont ouvertes en même temps.

Sony a conclu le live avec un petit aperçu de la prochaine exclusivité PS4, Ghost of Tsushima. La bande-annonce complète du jeu des studios Sucker Punch sera dévoilée durant les Games Awards 2019 dans la nuit du 12 décembre prochain.

L’intégral du State of Pay

Source : Sony

L’éditeur britannique vient de confirmer l’acquisition de Slightly Mad Studios. Ce rachat fait partie d’un plan stratégique pour s’imposer sur le marché.

Si vous êtes un passionné de jeux de courses, cette nouvelle devrait vous ravir. Codemasters, la société britannique de développement et d’édition de jeux de courses vient d’annoncer sur son site internet avoir fait l’acquisition du spécialiste de la simulation de course automobile, Slightly Mad Studios. Ce dernier est très connu pour son jeu primé, Project Cars et pour avoir bossé sur la licence Need for Speed d’EA (Need for Speed: Shift et Shift 2).

« Nous sommes ravis d’accueillir un développeur de jeux de course aussi incroyable dans la famille Codemasters, ce qui nous positionne sans équivoque comme un acteur mondial majeur dans le développement des titres de course » a déclaré Frank Sagnier, Directeur général Codemasters. Ce rachat inclut toute l’équipe de Slightly Mad Studios et n’affectera pas la fonction de Ian Bell qui conservera son poste de fondateur et CEO de Slightly Mad Studios.

Même si Codemasters n’a pas révélé la valeur de la transaction, selon nos confrères de gamesindustry.biz, il serait de 30 millions de dollars avec 25 millions en espèces et 5 millions en actions. Le contrat est également assorti d’une clause de complément de prix basé sur le « Bénéfice avant Intérêts, Impôts, Dépréciation et Amortissement » (BAIIDA) de Slightly Mad Studios sur trois ans qui pourrait faire monter ce montant à 67 millions de dollars. Quant aux 5 millions en actions, ils seront versés à Slightly Mad Studios après la sortie l’année prochaine, d’un jeu vidéo en cours développement inspiré d’un blockbuster hollywoodien.

Se préparer pour rester en tête de course

Cette expansion n’a pas seulement pour ambition d’ajouter Project Cars ou le jeu en développement de Slightly Mad Studios au portefeuille de Codemasters. Avec son équipe qui s’agrandit à 700 personnes, le studio a pour objectif de prendre de l’avance en se préparant pour l’arrivée des prochaines générations de consoles et faire face aux besoins spécifiques aux plateformes de cloud gaming.

Nous partageons la même passion et la même vision et notre nouveau partenariat va accélérer notre croissance. Avec l’arrivée sur le marché d’un plus grand nombre de services de streaming et la prochaine génération de consoles de jeux prévue en 2020, c’est le moment idéal pour Codemasters de passer à l’étape suivante.

Frank Sagnier

Espérons qu’ils seront à la hauteur de leurs propres ambitions et surtout préparons nos consoles pour prendre le volant depuis nos canapés pour des courses de folie.

Source : Gamesindistry.biz via Codemasters

C’est la fin de l’exclusivité Xbox pour State of Decay 2. Son développeur vient d’annoncer une bonne nouvelle pour la communauté de Steam.

Accessible uniquement sur les plateformes de Microsoft jusque-là, State of Decay 2 qui compte déjà 5 millions de joueurs va faire un saut important l’année prochaine. En effet, Undead Labs détenu par Microsoft, vient d’annoncer que le jeu de survie va débarquer sur Steam début 2020.

Selon l’annonce du studio, cette décision est motivée par une demande constante des fans qui voulaient que le jeu rejoigne les précédentes éditions sur la plateforme de Valve. Une fiche descriptive est même déjà disponible sur le site où les joueurs peuvent ajouter le jeu à leur liste de souhait afin d’être notifié dès sa disponibilité.

Même si on ne connait pas encore la date de sortie exacte et le prix, le studio n’a pas manqué d’ajouter le nombre de joueurs avec lequel vous allez pouvoir vous défendre contre les hordes de morts-vivants. Qu’ils soient sur Steam, Windows 10 ou Xbox One, 3 amis (e) pourront se joindre à vous.

Il est opportun de rappeler qu’un troisième volet est déjà en cours développement.

Source : Undead Labs

De 12, la liste des jeux passe à 22 pour le lancement du service de cloud gaming de Google. Parmi ces nouveaux jeux, on compte enfin des jeux de sport.

Google semble avoir changé d’avis par rapport au nombre de jeux qu’il proposera sur Stadia dès le lancement ce 19 novembre. Alors que sa liste ne comptait que 12 jeux jusque-là, un responsable de la plateforme vient d’annoncer sur twitter que pour le lancement, le nombre total de jeux passe à 22. Selon ce même responsable, cet heureux revirement serait dû aux développeurs et partenaires de Google qui n’ont pas ménagé leur effort en ce sens.

Critiqué à cause de son catalogue peu étoffé et d’innombrables fonctionnalités qui ne seront pas disponibles pour tous dès le lancement, Google fait apparemment des efforts pour rendre le service plus attractif. Voici la liste initiale et celle des ajouts qui compte NBA 2K20 et Football Manager 2020 pour les fans de jeux de sport :

catalogue initiale :

  1. Destiny 2: The Collection
  2. Gylt
  3. Just Dance 2020
  4. Rise of the Tomb Raider
  5. Red Dead Redemption 2
  6. Samurai Shodown
  7. Shadow of the Tomb Raider
  8. Thumper
  9. Kine
  10. Tomb Raider 2013
  11. Assassin’s Creed Odyssey
  12. Mortal Kombat

les ajouts :

  1. Wolfenstein: Youngblood
  2. Attack on Titan: Final Battle 2
  3. Grid 2019
  4. Farming Simulator 2019
  5. Final Fantasy XV
  6. Football Manager 2020
  7. Metro Exodus
  8. NBA 2K20
  9. Rage 2
  10. Trials Rising

Source: Twitter

À une semaine de sa sortie officielle, Death Stranding s’offre encore à nous dans une nouvelle bande-annonce d’environ 8 minutes. Comme à l’accoutumée, l’œuvre de Hideo Kojima nous enfonce encore plus dans le mystère.

Prévu pour sortir officiellement le 8 novembre prochain en exclusivité sur PS4, Death Stranding vient de s’offrir une nouvelle bande-annonce. Même si celle-ci semble être la dernière avant la sortie du jeu, il est clair que Sony et Kojima Productions semblent décidés à suivre leur stratégie marketing jusqu’à la fin quitte à nous irriter. Une fois de plus, on nous gratifie de près de 8 minutes de vidéo pour nous embrouiller un peu plus comme précédemment.

La vie et la mort, c’est exactement la même chose quand on est tout seul.

Death Stranding

Dans l’ensemble, on sait qu’il sera question d’une mission pour reconnecter les gens dans un monde détruit et menacé par une sixième extinction de masse. Mais, il semble que cette mission va permettre à Hideo Kojima de nous faire explorer les thématiques comme la vie, la mort et la solitude. Le jeu est porté par un Casting de luxe avec des acteurs comme Léa Seydoux, Mads Mikkelsen, Margaret Qualley, Tommie Earl Jenkins, Troy Baker, Guillermo Del Toro, Lindsey Wagner et Norman Reedus comme personnage principal (Sam).

On attend avec impatience le 8 prochain pour enfin explorer cet univers qui nous attire tant et qui ne nous a rien livrer de son réel secret malgré les bandes annonces successives.

Source: Youtube

Avec le lancement de Stadia qui s’approche, Google annonce l’ouverture de son premier studio de jeux vidéo à Montréal. Cette dernière permettra à l’entreprise de produire du contenu exclusif pour son service de cloud gaming.

Avec Stadia, la firme de Mountain View veut rivaliser avec les géants comme Sony et Microsoft sur le marché des jeux vidéos. Consciente que la tâche sera difficile si elle doit se contenter d’un catalogue de jeux fourni par des studios tiers, l’entreprise vient d’annoncer l’ouverture à Montréal de son premier studio de jeu vidéo : Stadia Games and Entertainment.

Une mission : créer des contenus originaux et diversifiés pour Stadia.

Ce premier studio qui ne sera pas le seul a à sa tête l’ex-productrice et cheffe de studio chez Ubisoft et Electronic Arts: Jade Raymond. Elle aura la lourde tâche de conduire la conception de jeux exclusifs, originaux et diversifiés pour la plate-forme de jeu vidéo de Google.

Alors que le lancement de Stadia est prévu pour le 15 novembre prochain, cette annonce peut être perçue par certains comme un argument commercial de plus pour attirer les joueurs. Cela n’est peut-être pas faux, mais le plus grand obstacle sur la route de Stadia comparativement à ses concurrents, reste le contenu.

Si la plate-forme n’est pas à même de développer par elle-même du contenu, et se contente des acquisitions faites auprès d’autres studios, elle risque à la longue de vite se retrouver avec un catalogue peu étoffé et moins attractif. Par exemple, bien qu’ils fassent beaucoup d’acquisitions chez différents studios, Sony compte pas moins de 15 studios en interne et Microsoft en a 14.

Dans son billet de blog, Jade Raymond semblait très consciente du défi que Stadia a à relever. C’est d’ailleurs dans ce sens qu’elle mentionnait que : « Nous pouvons faire plus à Stadia, nous ne croyons pas qu’il faille être “assez bon”. Nous croyons en l’importance d’être plus que cela : Plus ambitieux. Plus inclusif. Plus accessible. Plus immersive. Plus engageant. »

Pour le moment, il est évident que Google devra compter uniquement sur les studios tiers pour faire fonctionner sa plate-forme jusqu’à ce que ses propres productions ne sortent.

Source: Google

Le jeu Pokémon GO continue sa mutation avec une nouvelle façon de s’affronter en ligne, différent du mode actuel qui obligeait jusque-là les deux joueurs à être face à face avant d’amorcer le processus préliminaire au combat.

Niantic vient d’annoncer une nouvelle fonctionnalité pour Pokémon GO baptisée « Ligue de Combat GO ». Basée sur le mode de combat existant qui est plus local, cette fonctionnalité va permettre aux joueurs et joueuses du monde de s’affronter en ligne dès début 2020.

Cependant, il vous sera toujours nécessaire de sortir un peu de chez vous avant de pouvoir jouir de Ligue de Combat GO. D’après le billet de blog de Niantic « Les Dresseurs devront marcher en vue de participer à la Ligue de Combat GO, puis affronter des adversaires du monde entier grâce à un système de combats en ligne afin de monter au classement de la Ligue. »

Pour le moment, peu de détails sont accessibles sur la fonctionnalité mais, l’éditeur promet plus d’information pour bientôt à travers une vidéo spéciale de « Coulisses des développeurs ». On ne manquera pas de vous faire un point complet lorsque la vidéo sera disponible.

Source: Pokémon GO

L’expérience sans fil ne sera pas disponible sur tous les types d’appareils en novembre prochain au lancement de Google Stadia. Google vient de confirmer l’information.

Pendant sa conférence « Made by Google », Google a profité de la présentation de ses nouveaux Pixel 4 pour annoncer que Stadia (son service de streaming de jeu vidéo), sera accessible dès le 19 novembre prochain. Mais, si vous vous attendiez à jouir d’une expérience de jeu sans fil sur tous vos appareils, Google vient de confirmer une information qui risque de vous briser le cœur.

En effet, seuls les joueurs qui se connecteront depuis leurs postes téléviseurs avec un Chrome Cast Ultra, pourront utiliser les manettes du service sans fil dès le lancement. Quant aux autres appareils, il faudra connecter les manettes avec un câble USB type-C.

Cela peut paraitre décevant, mais il est évident que Google compte utiliser Stadia pour faire barrage aux prochaines PS5 et Xbox Scarlett en fournissant une expérience optimale sur grand écran. Le hic c’est que pour le moment, on ne sait pas jusqu’à quand il faudra se contenter de la manette sans fil uniquement sur les téléviseurs.

En attendant le lancement le 19 novembre, vous pouvez en savoir plus sur Stadia en regardant la nouvelle vidéo promotionnelle que le service a mise en ligne le 15 octobre passé. C’est également de cette vidéo que sont parties les rumeurs sur l’impossibilité d’utiliser la manette sans fil sur les autres appareils en dehors des télés.

Source: The verge