tt ads

Le constructeur sud-coréen vient d’opérer une importante restructuration interne. Désormais, sa branche smartphone est dirigée par une nouvelle tête. Celui-ci est d’ailleurs le plus jeune patron de l’entreprise.

Apparemment, pour cette nouvelle décennie qui vient de commencer, l’heure au nouveau départ chez Samsung. Après avoir décidé d’appeler ses prochains fleurons S20 au lieu de S11, la marque vient d’opérer un nouveau changement majeur. D’après Bloomberg, l’entreprise vient de confier la tête de sa division smartphone à Tae-moon Roh. Ce dernier succède à Dong-Jin Koh (DJ Koh) qui continuera à diriger la division informatique et communications de géant sud-coréen.

Âgé de 51 ans, Tae-moon Roh a rejoint Samsung en 1997. Il est le troisième patron de la division smartphone du constructeur de ces douze dernières années. En interne, il est perçu comme un comme « un ingénieur de génie » et « méticuleux en matière de fonctionnalités de smartphones ». D’ailleurs, jusque-là il était chargé du développement des téléphones de la gamme Galaxy.

Du sang neuf pour reconquérir le marché

Même si Samsung reste le plus gros vendeur de smartphones au monde, ces dernières années, il fait face à une concurrence accrue. En effet sous Dj Koh, le constructeur s’est rapidement arraché les parts de marché sur l’entrée et le milieu de gamme par des fabricants chinois comme Xiaomi, Huawei, Oppo… Plus encore, l’entreprise doit faire face à la montée en puissance de Huawei, que rien ne semble arrêter. Ce dernier privé de licence Android à cause du conflit qui l’oppose à l’administration Trump, est parvenu à gagner 18 % de part de marché au troisième trimestre derrière Samsung qui est en tête avec 21 %.

Pour le nouveau chef, la tâche ne s’annonce pas facile. Non seulement il devra trouver la formule qu’il faut pour rendre les téléphones de Samsung compétitifs sur l’entrée et le milieu de gamme, mais aussi, faire preuve d’ingéniosité afin que le constructeur puisse converser son avance sur ses concurrents. Pour se faire, il devra mettre tout en œuvre afin que le constructeur puisse regagner du terrain dans les pays comme la Chine (dominé par Huawei) et l’Inde.

Ce qui est sûr, c’est que l’ère Koh s’est achevée et celui de Roh a débuté ce lundi. Le premier grand événement qu’il devra organiser est sans nul doute la présentation le 11 février prochain des Galaxy S20 et si possible le nouveau téléphone pliable de la marque.

Source : Bloomberg

tt ads