tt ads

Kik Interactive a vendu son application de messagerie instantanée à MediaLab.

Après avoir déclaré en septembre dernier que kik messenger sera fermé à cause de la bataille judiciaire qui l’oppose à la SEC, Kik interactive semble lui avoir trouvé un acheteur. En effet, par un billet de blog partager sur le blog de Kik, MediaLab, une holding qui détient plusieurs applications dont Datpiff et Whisper, a annoncé avoir fait l’acquisition de l’application.

Kik échappe à la fermeture et s’allie à la publicité pour survivre

Afin de s’assurer que l’application perdure dans le temps, son nouveau propriétaire veut lui apporter quelques modifications. Au titre de celles-ci, MediaLab compte rendre l’application plus rapide en la débarrassant de quelques bugs, éradiquer les spams, abandonner certaines fonctionnalités qui ne sont pas assez optimisées.

Pour couvrir les dépenses qu’occasionnera le maintien du service sur le long terme, l’entreprise va y introduire de la publicité de manière non intrusive. Conscient que cela peut pousser des utilisateurs à délaisser le service, MediaLab se dit ouvert à leurs suggestions.

Quant à l’ancien propriétaire de Kik, il compte mettre ses forces au service du développement de sa cryptomonnaie Kin et à se défendre contre la SEC ( Securities and Exchange Commission) qui lui reproche d’avoir enfreint la législation régissant les valeurs mobilières en levant 100 millions de dollars lors d’une vente symbolique fin 2017.

Source: Kik

tt ads