tt ads

Le marché du cloud gaming semble attirer de plus en plus de grand nom de la Silicon Valley. Facebook vient de s’offrir PlayGiga, une entreprise qui a plusieurs années d’expérience dans le domaine pour un montant que ni l’un ni l’autre ne veut communiquer.

Facebook multiplie les investissements pour devenir un acteur important du marché des jeux vidéos. Le géant vient de mettre la main sur PlayGiga, une entreprise espagnole spécialisée dans le cloud gaming depuis 2013. L’acquisition a été confirmée par un représentant de Facebook à CNBC sans toutefois dévoiler le montant de l’opération. Mais, depuis la semaine passée, nos confrères de CincoDias avaient mentionné que la transaction devrait coûter près de 70 millions d’euros au réseau social.

Qu’est-ce que Facebook nous prépare ?

Pour le moment, personne ne connaît les plans de Facebook pour PlayGiga. Ce dernier affiche actuellement sur son site internet un message mystérieux selon laquelle ils sont « heureux d’annoncer que l’équipe PlayGiga passe à quelque chose de nouveau », mais qu’ils continuent leur « travail dans le domaine du cloud gaming, avec une nouvelle mission. »

Cette année, l’intérêt du réseau social pour le gaming n’a pas baissé depuis qu’il a ajouté une section de « Gaming » sur sa plateforme pour rivaliser avec Twitch d’Amazon. D’ailleurs, le mois passé il a également fait l’acquisition de Beat Studios très connu pour son jeu Beat Saber.

Ce qui est sûr, pour s’imposer sur le marché du streaming de jeux vidéos, Facebook devra faire face à une concurrence aussi féroce que puissante. Le 19 novembre passé, Google a lancé son service Stadia qui permet de jouer à des jeux dans le cloud moyennant un abonnement mensuel de 9,99 dollars. Microsoft quant à lui teste xCloud depuis octobre et devrait le lancer dès l’année prochaine avec une cinquantaine de jeux. Outre ces nouveaux, il y a les offres comme PlayStation Now de Sony, GeForce Now de Nvidia ou encore Shadow du français Blade.

Source : CNBC

tt ads